Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Un tremplin vers le premier emploi

Emploi

Terminé

L’association Tremplin, implantée principalement en Île-de-France, accompagne dans leurs études scientifiques des élèves de lycées situés en zones défavorisées.

Tremplin a apporté son soutien à 3000 élèves depuis sa création en 2000. La quasi-totalité d’entre eux ont intégré des grandes écoles d’ingénieurs ou des filières universitaires bac + 5 ou 6. Tous les élèves boursiers sont entrés dans la vie professionnelle.

Quelques chiffres…

15 lycées partenaires

3K jeunes accompagnés

97% des élèves poursuivent des études supérieures après le bac

Le projet

Pourquoi ?

Par manque de confiance en eux, d’information et de réseau, beaucoup de lycéens issus de milieux modestes renoncent à s’orienter vers des filières et des carrières scientifiques.

Comment ?

Tremplin apporte à des élèves motivés une aide personnalisée qui leur permet de réussir des études supérieures longues jusqu’au premier emploi.

Quel dispositif ?

Depuis plus de 15 ans, Tremplin s’associe à des lycées partenaires pour proposer à des élèves de première ou terminale S un tutorat d’approfondissement scientifique. Les groupes de tutorat, animés par des étudiants bénévoles, sont complétés par des stages pendant les vacances scolaires, des ateliers d’ouverture culturelle et d’entreprise, et pour les bacheliers, des stages de « prépa de prépa » en résidentiel organisés pendant l’été. En post-bac, l’association apporte aux étudiants une aide personnalisée sous la forme d’un soutien scientifique et linguistique hebdomadaire, d’ateliers de projet professionnel et de recherche d’emploi, et pour ceux qui en ont le plus besoin, d’une bourse qui leur permet de faire face à leurs dépenses de transport, de logement ou de matériel pédagogique. L’attribution de cette bourse, financée par une entreprise partenaire de Tremplin, est conditionnée à l’accompagnement de l’étudiant, tout au long de son cursus, par un parrain salarié de cette entreprise. Le parrainage se poursuit jusqu’à l’obtention par le filleul de son premier emploi, voire au-delà.

Résultats et impact

En 2015, la Fondation a décidé de s’associer à cette initiative qui favorise l’égalité des chances et la mobilité sociale. Une subvention a été accordée pour financer des stages et une bourse d’études.

À l’issue d’un appel à candidatures lancé en janvier 2017 au sein du groupe Transdev, un salarié de l’entreprise, Farès Goucha, est devenu officiellement parrain et bénévole de l’association Tremplin. Son jeune filleul, Hamza Hassyakh, s’est vu remettre en février une bourse de 1000 €. Pour la Fondation, ce premier partenariat est une étape vers la mise en place d’un dispositif de mécénat de compétences au sein de l’entreprise, qui permettra aux salariés de s’engager auprès d’associations afin d’accompagner leur projet et de leur offrir leur expertise.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Bénédicte Mennesson, déléguée générale de l’association Tremplin

« A l’issue de leurs études, tous les jeunes ou presque trouvent un emploi conforme à leurs attentes. C’est d’autant plus remarquable qu’ils viennent de milieux dans lesquels les longues études ne sont pas la norme. Près de la moitié d’entre eux n’a aucun parent ayant obtenu le baccalauréat. Et ils ont du mal à se représenter les métiers possibles à la sortie de l’université ou de l’école d’ingénieurs. Notre rôle ? Être un tremplin pour l’avenir, leur ouvrir les portes. »

Farès Goucha, Directeur Sécurité Formation Innovation à la Direction Ferroviaire de Transdev

« Dans la vie il y a des moments où l’on reçoit, et d’autres où il faut donner, transmettre aux autres. J’ai eu la chance de recevoir, en parrainant Hamza, je m’efforce de partager avec lui un peu de ce que j’ai appris. Je l’aide à s’organiser dans son travail, à tenir bon face aux difficultés et à se projeter dans l’univers professionnel. Au-delà de certaines compétences, c’est une expérience de la vie que j’essaie de lui transmettre. »

H. Hassyakh, filleul de l’association Tremplin et de la Fondation Transdev.

« Je suis actuellement en première année de licence de physique à l’Université Paris-Diderot, après mon bac S obtenu en 2016 au Lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Les échanges avec mon parrain ont déjà transformé ma vision de l’entreprise. Elle est devenue plus réaliste, ce qui m’aide à me préparer au monde du travail. Avec lui, je découvre également les métiers des transports. Il y a là tout un univers d’innovations qui s’ouvrent pour un futur ingénieur comme moi ! »

Pour aller plus loin…

Association Tremplin

5, rue Descartes

75005 Paris

benedicte.mennesson@association-tremplin.org