Appel à projets 2024/2025 : cliquez sur le lien pour accéder à toutes les informations - Date limite de dépôt des demandes : 31/10/2024.

Retour aux projets

Sous les lumières du théâtre

Culture

Terminé

Pour voyager dans le temps à l’époque des Lumières, existe-il meilleur véhicule que la pratique du théâtre ?

Remonter les siècles en montant sur les planches, et se faisant se révéler à soi-même et aux yeux des autres, c’est la promesse faite en 2022 à de jeunes élèves de l’académie d’Aix-Marseille par l’association Culture pour l’Enfance. Un projet éducatif conçu pour éveiller à l’art et à la culture des enfants en situation de fragilité, de façon sensible, inclusive et engageante.

Un projet éducatif pour éveiller à l’art et à la culture des enfants en situation de fragilité, de façon sensible, inclusive et engageante.

Quelques chiffres…

14K enfants accompagnés en France chaque année

248 élèves de PACA bénéficiaires en 2023 du cycle d’initiation au théâtre

100% des enseignants associés au projet ont souhaité renouveler l’expérience

Le projet

Pourquoi ?

Permettre aux enfants en situation d’exclusion d’accéder à l’éducation artistique et culturelle pour révéler et développer leur créativité : c’est la mission de Culture pour l’Enfance (ex Fondation Culturespaces), présente en Île-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et région PACA, où elle conçoit et met en œuvre des programmes éducatifs en faveur des enfants de 5 à 12 ans fragilisés par la maladie, le handicap ou la précarité sociale. Chaque année depuis 2009, ils sont près de 14 000, issus des quartiers prioritaires, scolarisés en réseau d’éducation prioritaire ou accueillis par des structures sociales ou médico-sociales, à bénéficier d’expériences uniques qui font rimer solidarité et éveil culturel. Tous les programmes de l’association comportent un temps d’acquisition de connaissances (atelier pédagogique) pour donner des clés de compréhension aux enfants, un temps créatif de pratique artistique, puis un temps de partage et de restitution afin de valoriser les créations des participants. Le tout mis en œuvre en partenariat avec les acteurs locaux de la culture et du champ socio-éducatif.

Comment ?

Ainsi en PACA, le programme « A la découverte du XVIIIe siècle » permet aux jeunes bénéficiaires de s’immerger dans la vie quotidienne des enfants au siècle des Lumières et de s’initier à l’histoire de l’art et de l’architecture à travers la découverte de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence. Lancé en 2015 à l’occasion de l’ouverture en centre d’art de cet hôtel particulier classé monument historique, le dispositif comprend, outre un atelier pédagogique de 2 h et une visite du bâtiment, un atelier créatif de 4 h autour de l’art héraldique donnant lieu à la création de blasons individuels et collectif. En 2022, Culture pour l’Enfance a souhaité enrichir ce parcours en y intégrant 10 h d’ateliers théâtre pour les élèves de CM1 et CM2. Un cycle d’initiation animé par des professionnels de l’ERCAM (École régionale d’acteurs de Cassis et Marseille), avec en point d’orgue une restitution publique sur scène. L’association s’est adressée à la Fondation Transdev pour cofinancer ce projet développé en deux temps : une phase de test d’octobre à décembre 2022 avec une cinquantaine d’enfants de 9 à 11 scolarisés dans deux classes REP ou REP+, suivie de février à juillet 2023 d’un déploiement sur huit classes supplémentaires de l’académie d’Aix-Marseille.

L’engagement de la fondation

Une dotation de 15 000 € a été apportée au budget de lancement sur l’année scolaire 2022-2023 de ce projet, qui étend et approfondit la portée du dispositif mis en œuvre par Culture pour l’enfance. L’initiation au théâtre vient renforcer les apprentissages réalisés par les enfants, en lien avec les fondamentaux transmis par l’école. Elle leur permet de prolonger l’expérience créative et de pousser plus loin leur imagination, tout en leur donnant le goût du travail collectif et en développant leur capacité d’expression orale, de gestion des émotions et leur confiance en eux. Avec le théâtre, et plus généralement l’art vivant, l’éducation artistique et culturelle s’affirme plus que jamais comme un puissant instrument d’émancipation sociale.

Résultats et impact

Au total 248 élèves de CM1 et CM2 scolarisés dans cinq établissements REP ou REP+ du territoire ont participé au nouveau dispositif expérimenté sur l’année scolaire 2022-2023. Le théâtre a été une grande révélation pour la plupart d’entre eux, dans un parcours qui a donné une plus forte cohésion aux groupes, mais aussi permis à certains enfants de se révéler et à tous de gagner en confiance.
De leur côté les enseignants ont le séquençage des ateliers ainsi que les interventions au sein de la classe par des acteurs professionnels pour aborder les sujets de prise de parole en public, d’écoute de l’autre et de travail d’équipe. Ils ont également souligné l’utilité de ces ateliers pour reprendre différemment et approfondir des notions d’histoire, de français et de poésie abordées en classe auparavant. L’ensemble des participants a cependant regretté l’annulation du projet de restitution sur scène, du fait des difficultés pour mobiliser les familles en dehors du cadre et du calendrier scolaires. Le temps de pratique théâtrale a été par ailleurs jugé trop court. C’est ce qui a conduit l’association, lors de la session 2023-2024, à porter cette initiation à 50 h réparties sur l’année scolaire, avec un dispositif limité toutefois à deux classes faute de moyens financiers suffisants. Culture pour l’Enfance s’est donnée pour objectif en 2024-2025 un redéploiement sur 60 h du programme « Le XVIIIe siècle sur scène « , en incluant davantage d’écoles de Marseille, Aix et Vitrolles, mais aussi de nouveaux partenaires culturels pour accueillir les représentations théâtrales. Forte de ces résultats, elle expérimente de nouveaux parcours éducatifs et culturels autour de la pratique du chant et de la danse.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Ombline d’Avezac, coordinatrice de projets, Culture pour l’Enfance, Région Sud

« La dotation de la Fondation Transdev a été la première pierre de l’édifice. Elle nous a permis de réaliser une première année d’expérimentation du projet, pour aller ensuite convaincre d’autres mécènes de nous accompagner. Notre objectif est aujourd’hui de dupliquer ce projet pilote sur d’autres territoires, sans chercher forcément à embarquer plus de classes mais en leur proposant plus de pratique artistique et en les faisant monter sur scène. Jouer au théâtre « pour de vrai » est libérateur. Il y a un avant et après quand on monte sur les planches, ça marque pour toute une vie ! »

Axelle Astouric, responsable communication, Transdev Région Sud, marraine de la Fondation Transdev

« J’ai eu la chance d’assister à un atelier théâtre, j’ai été bluffée par la façon dont les enfants se sont pris au jeu en se mettant dans la peau de personnages historiques. D’un côté des jeunes scolarisés dans les quartiers nord de Marseille aujourd’hui, et de l’autre la vie d’un hôtel particulier des beaux quartiers d’Aix au XVIIIe siècle : la rencontre entre ces deux mondes était hautement improbable, et pourtant elle s’est faite grâce à une pédagogie innovante et à la magie du théâtre. »

Pour aller plus loin…