Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Se reconstruire avec les autres au-delà du handicap

Santé

Terminé

Accompagner des personnes handicapées après un accident dans leur parcours de reconstruction physique, psychologique et sociale, c'est l'objectif que s'est fixé à Grenoble l'association Comme les autres.

Devenir handicapé à la suite d’un accident constitue une rupture radicale dans un parcours de vie.

Quelques chiffres

80% des bénéficiaires déclarent avoir repris confiance en eux

75% ont surmonté leurs appréhensions face aux déplacements quotidiens

90% des participants valides affirment que leur regard sur le handicap a changé

Le projet

Pourquoi ?

Il s’agit de tout réapprendre dans un nouveau corps. À la sortie du centre de rééducation et de réadaptation, il n’existe pas d’offre d’accompagnement spécifique pour celles et ceux dont le quotidien et les repères ont été bouleversés. Vivre au quotidien dans un environnement non adapté renforce le sentiment d’injustice et d’exclusion. C’est alors à une deuxième épreuve que sont confrontées les personnes handicapées. Depuis 2011, l’association Comme les Autres les accompagne dans un parcours de remobilisation globale – à la fois physique, psychique, sociale et professionnelle.

Comment ?

Inspirée de l’histoire personnelle des fondateurs, la démarche fait appel au sport et aux sensations fortes pour dynamiser un projet de reconstruction qui intègre tous les aspects de la vie : mobilité, accès aux droits, logement, vie affective, lien social, accès à la culture et aux loisirs, insertion professionnelle… Un séjour-aventure de 5 jours, permettant d’expérimenter un sport de pleine nature tel que le parapente, la plongée ou le kayak dans le cadre d’un groupe mixte de 8 à 10 personnes handicapées et valides, constitue une étape clé de ce parcours. Les bénéficiaires se voient également proposer un large panel d’activités sportives ou culturelles de proximité, des ateliers collectifs et un suivi individuel sur une période de un à quatre ans.

L’engagement de la Fondation

L’accompagnement totalement gratuit pour les participants n’en met pas moins l’accent sur la remobilisation personnelle et le dépassement de soi, dans un projet qui fait appel à la solidarité handicapés-valides plutôt qu’à l’assistanat. Outre cette dimension collective et citoyenne créatrice de lien social, la démarche se distingue par une volonté de lever l’ensemble des obstacles à la réinsertion, y compris professionnelle. Autant de raisons justifiant le soutien de la Fondation, qui a pris en 2019 la forme d’une dotation de 10 769€ destinée à financer quatre accompagnements individuels et la réalisation d’un film souvenir sur le séjour-aventure annuel.

Résultats et impacts

L’association Comme les Autres, compte aujourd’hui cinq antennes régionales en Île-de-France, Provence-Alpes Côte d’Azur, Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne et Nouvelle Aquitaine, qui travaillent en réseau avec l’ambition de continuer d’essaimer pour accompagner une part croissante dès 2000 nouveaux blessés médullaires annuels français.

Elles apportent la démonstration concrète qu’une approche adaptée, soutenue par une mobilisation de ressources humaines, matérielles et financières efficace, permet d’ouvrir de nouveaux espaces et horizons de vie aux personnes en situation de handicap.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Doriane Guillaud, assistante de direction Transdev Semitag, marraine de la Fondation Transdev

 » Ce projet a été pour moi un coup de cœur, entre autres parce qu’en tant que sportive, j’ai été sensible à l’utilisation de ce vecteur pour ouvrir le champ des possibles. Ici, l’activité sportive est le déclencheur du processus de reconstruction de la personne en situation de handicap : si elle est capable de sauter en parachute comme un valide, rien ne lui sera impossible dans la vie de tous les jours !  »

Valérie Rebiscoul, responsable de l’antenne Comme les Autres, Auvergne-Rhône-Alpes

 » Casser les barrières entre le monde des handicaps et celui des valides faire partie de nos objectifs. Dans les groupes mixtes tous les participants vivent une expérience transformatrice. Ils partagent le même quotidien, font les mêmes choses, surmontent ensemble les mêmes appréhensions pour trouver les moyens de se dépasser. Le regard qu’ils peuvent porter sur leurs « différences » s’en trouve profondément transformé. « 

Marylin Thomassin, 42 ans, bénéficiaire

 » J’ai été victime il y a trois ans d’un accident domestique qui m’a laissée tétraplégique. Après un an et demi d’hospitalisation, dès mon retour à la maison, j’ai contacté l’association qui m’a proposé de participer à une sortie en chiens de traîneau. J’appréhendais énormément, mais en fait tout s’est très bien passé grâce à l’écoute et à la bienveillance du groupe. Après cette longue période d’enfermement, ça a été mon premier moment de liberté et une grande bouffée d’oxygène. « 

Pour aller plus loin…

Comme les Autres

23 rue Crepet
69007 Lyon
contact@commelesautres.org

Site internet