Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Des sas d’accès à l’emploi

Emploi

Terminé

À Chalon-sur-Saône en Bourgogne, acteurs publics et entreprises se mobilisent pour ouvrir aux jeunes des quartiers sensibles un chemin porteur d'avenir.

Lancée en 2004 par la Mission locale du Chalonnais et Schneider Electric avec l’aide de l’État, l’initiative fédère les énergies de tous les acteurs –, pouvoirs publics, service public de l’emploi, acteurs économiques, tissu associatif de quartier –, dans le but de faciliter la rencontre entre les jeunes demandeurs et l’offre d’emplois durables à pourvoir localement.

Quelques chiffres…

44 jeunes bénéficiaires en 2013

79% de sorties positives (CDD-CDI-Formation)

3377 jeunes intégrés

Le projet

Pourquoi ?

Pour les jeunes issus de quartiers fragilisés, l’existence d’un projet professionnel est une condition nécessaire mais non suffisante à l’accès aux emplois existants. Il leur manque souvent les outils et les contacts indispensables pour saisir leur chance.

Comment ?

Le dispositif « 100 Chances 100 Emplois » promeut l’égalité des chances en proposant à des jeunes Chalonnais de 16 à 30 ans un parcours personnalisé d’insertion professionnelle.

Quel dispositif ?

Les « sas de mobilisation » sont au cœur de la démarche : pendant 4 jours, des professionnels appartenant aux entreprises partenaires aident les candidats à construire leur projet, valoriser leurs compétences et élaborer un plan d’action personnalisé. Les jeunes retenus sont ensuite outillés, formés et accompagnés dans leur recherche d’emploi durable. Transdev (réseau STAC) compte parmi les entreprises activement investies dans le réseau « 100 Chances 100 Emplois ».

Résultats et impact

La Fondation Transdev a apporté en 2013 son soutien financier à ce dispositif qui est reconduit d’année en année.

Depuis le lancement du projet, une cinquantaine de jeunes ont été accompagnés chaque année. 60 % des bénéficiaires ont trouvé un emploi durable (CDI ou CDD de plus de six mois) ou une formation qualifiante à l’issue de leur parcours, les autres bénéficiant de la poursuite d’un accompagnement. L’initiative née à Chalon a rapidement essaimé dans d’autres villes en France et se déploie aujourd’hui dans une vingtaine de bassins d’emploi.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Anthony Bonnevie, responsable du secteur des activités de l’insertion, Mission locale du Chalonnais

« Les jeunes que nous accompagnons sont « prêts à l’emploi », dans le sens où ils ont déjà les qualifications requises pour entrer sur le marché du travail. Mais après avoir envoyé 50 lettres de candidatures ou plus sans résultat, ils ont fini par baisser les bras. Le dispositif les aide à se remobiliser et à se créer un réseau en nouant des contacts directs avec les entreprises de leur bassin d’emploi. »

Ludovic Jourdain, Directeur du réseau Transdev (STAC)

« L’originalité du dispositif 100 Chances 100 Emplois tient à l’investissement des entreprises locales. Pour un jeune qui vient d’un quartier « sensible », rencontrer le directeur des ressources humaines d’une grande entreprise est une chance inespérée. Cet engagement des professionnels rend les choses très concrètes et donne confiance aux bénéficiaires. Les résultats positifs de l’opération depuis 2005 ont incité la Fondation à apporter sa pierre à l’édifice – d’autant que la STAC et la Mission locale ont noué de longue date des relations très suivies. »

Pour aller plus loin…

Mission locale du Chalonnais

Espace Jean Zay

4 Rue Jules Ferry

71100 Chalon-sur-Saône