Appel à projets 2024/2025 : cliquez sur le lien pour accéder à toutes les informations - Date limite de dépôt des demandes : 31/10/2024.

Retour aux projets

Parcours inclusifs vers l’emploi

Emploi

Terminé

Dans le but de mieux accompagner vers l’emploi et une insertion durable les personnes en situation de handicap, les Amis de l’Atelier ont mis en place un dispositif innovant d’ateliers collectifs centrés sur le développement du savoir-être et des habiletés sociales.

Porté par l’association à travers sa Plateforme Insertion & Hanploi, ce « Parcours inclusif » a été déployé en 2021-2022 en Île-de-France et notamment dans le Val-de-Marne.

Quelques chiffres…

2,8M de personnes en âge de travailler (15 à 64 ans) sont en situation de handicap

18% d’entre elles sont au chômage (2 fois plus que dans l’ensemble de la population)

200 personnes chaque année, 60 % trouvent un emploi dans les 4 à 6 mois grâce la plateforme Insertion & Hanploi

Le projet

Pourquoi ?

La Fondation des Amis de l’Atelier, reconnue d’utilité publique, fait partie des acteurs référents dans le mode du handicap. L’association gère 90 établissements et services en Île-de-France et en Haute-Vienne, où elle accueille et accompagne, en internat ou en externat, plus de 3 000 enfants ou adultes en situation de handicap psychique, mental ou avec autisme. Afin de faciliter l’accès et le maintien dans l’emploi en milieu ordinaire des personnes reconnues travailleurs handicapés, les Amis de l’Atelier fondation ont ouvert en janvier 2019 la plateforme Insertion & Hanploi (PIH), qui regroupe deux dispositifs d’accompagnement déployés en Île-de-France : Hanploi & Moi, financé par l’État, et le Pass Hanploi développé grâce à des fonds propres. Pendant la crise du Covid-19, constatant que les restrictions sanitaires accroissaient fortement le risque de désinsertion professionnelle chez un public isolé et fragilisé, l’association a lancé un projet de « Parcours inclusif » dans trois départements franciliens (Val-de-Marne, Hauts-de-Seine et Essonne). Objectif : remobiliser les usagers PIH dans cette période incertaine, afin qu’ils conservent des activités valorisantes, favorables à leur bien-être et ouvertes sur l’extérieur pour éviter une rupture sociale.

Comment ?

Accompagnés par des « job coachs », les bénéficiaires participent à différents ateliers collectifs – de sophrologie, de sport, nutrition, image de soi, théâtre, informatique… – où ils peuvent acquérir ou développer les compétences comportementales et sociales nécessaires à leur insertion dans le monde du travail. Chaque parcours est construit sur mesure pour permettre à l’individu d’être plus acteur.rice de son projet professionnel. Le tout dans un lieu ressources propices à une dynamique d’échanges avec les intervenants professionnels ainsi qu’entre les participants, chacun étant amené à jouer un rôle de « pair-aidant » vis-à-vis de ses partenaires. Le travail effectué dans ces ateliers e remobilisation « savoir-être et habiletés sociales » permet aux bénéficiaires de gagner en sérénité, en confiance, en mobilité et en autonomie, avec à la clé une plus grande employabilité et une inclusion durable.

L’engagement de la fondation

Malgré les lois sur l’accessibilité, les personnes en situation de handicap restent confrontées à beaucoup d’obstacles pour s’insérer professionnellement en milieu ordinaire. Les conditions d’éligibilité au monde du travail ne valorisent leur profil, ne favorisent pas leur employabilité et ne leur offrent que peu d’opportunités de trouver un emploi durable. Le dispositif d’accompagnement personnalisé mis en œuvre par les Amis de l’Atelier est une chance pour ce public. Il était urgent d’impulser une dynamique d’inclusion innovante dans le contexte de la crise sanitaire, mais l’initiative a une dimension inspirante et modélisante qui va bien au-delà de cette situation d’exception. La Fondation Transdev l’a soutenue en 2021 avec une aide de 13 500 €  pour financer le déploiement des ateliers sur une année dans le département du Val-de-Marne.

Résultats et impact

Le programme a été mis en œuvre avec un planning bousculé par le maintien des contraintes sanitaires au premier semestre 2021.

Selon un bilan réalisé en juin 2022, un total de 111 ateliers, qui ont accueilli 102 bénéficiaires, ont été organisés dans les trois territoires concernés. Quatre types de séances ont rencontré un vif succès. Les ateliers sophrologie : 64 % des participants ont constaté un véritable impact sur leur capacité à gérer leurs émotions et à prendre de la distance face à une situation inconnue source d’anxiété. Les ateliers théâtre : 78 % des bénéficiaires ont intégré des techniques de communication leur permettant de mieux prendre la parole et argumenter lors des entretiens d’embauche. Les ateliers informatiques, à l’issue desquels 100 % des personnes ont maîtrisé les savoirs de bases en navigation web, mailing et utilisation traitement de texte. Et enfin les ateliers Image de soi, que 89 % des participants ont souhaité poursuivre afin de s’approprier pleinement leur image.

Les parcours se sont prolongés jusqu’à la fin 2022, complétés par des sorties culturelles, des séances de sport et un atelier nutrition incluant la gestion des achats alimentaires et des cours de cuisine accueilli par la Maison de Nora à Créteil.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Sabine Lucot, Directrice de la plateforme Insertion & Hanploi

« Le panel d’ateliers collectifs a été construit en regard de besoins que nous avions identifiés chez le public que nous accompagnons. Ces ateliers sont liés à notre plateforme d’accès à l’emploi, leur premier objectif est clairement l’insertion professionnelle. Dans les ateliers sophrologie ou théâtre, les bénéficiaires vont apprendre par exemple à surmonter le stress que ne manque pas de provoquer un entretien d’embauche. Cependant, le bénéfice est bien plus large. Développer l’autonomie, la mobilité, la maîtrise émotionnelle, toutes ces habiletés sociales qui n’ont rien de naturel, a un impact sur tous les aspects de la vie de ces personnes placées sous la menace constante de la désocialisation. »

François Del Socorro, Chef de projets à la direction Clients Transdev France, parrain de la Fondation Transdev

« Prendre son bus pour aller travailler, répondre à un email, parler en public… Ces actes quotidiens, voire anodins pour la plupart des gens, peuvent représenter des obstacles infranchissables pour des personnes en situation de handicap. Le parcours inclusif des Amis de l’Atelier est une réponse concrète à ces problématiques. Il est conçu pour mettre le pied à l’étrier chez des personnes qui ne savent pas par quel bout commencer pour aller de l’avant. C’est du b.a.-ba, des choses très basiques, mais néanmoins essentielles. Car le savoir-faire ne peut s’exprimer que si la première brique, le « savoir-être », est présente. »

Elie Sebban, bénéficiaire

« J’ai démarré les ateliers en octobre 2021, alors que j’étais à la recherche d’un emploi. Je voulais continuer à sortir de chez moi, voir des gens, garder des activités. J’ai appris beaucoup choses grâce à ce parcours, et surtout cela m’a donné de la confiance et de la motivation. Aujourd’hui, je travaille en service civique dans le domaine de l’environnement. Nous faisons des ateliers de sensibilisation à l’écologie dans des résidences universitaires. J’aimerais poursuivre dans cette voie ou bien m’orienter vers le domaine du bâtiment. »

Pour aller plus loin…

La Fondation des Amis de l’Atelier

16 avenue Jean Jaurès

94600 Choisy-le-Roi

communication@amisdelatelier.org

Site internet