Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Combattre l’exclusion grâce aux métiers « verts »

Emploi

En cours

Dans le Val d'Oise, l'association Plaine de Vie mise sur l'agriculture urbaine et les métiers de la nature pour réparer des vies fracturées.

Sortir de la pauvreté signifie retrouver une autonomie sociale et le principal levier pour cela est l’accès à l’emploi.

Quelques chiffres

52 salariés en insertion

67% de sorties dynamiques vers l’emploi ou une formation qualifiante

52 salariés en insertion et 12 encadrants formés en 2019

Le projet

Pourquoi ?

Structure d’insertion par l’économique, l’association accompagne des personnes en grande difficulté sociale et professionnelle vers le retour à l’emploi.

Comment ?

Plaine de Vie met en œuvre des chantiers de maraîchage bio et d’entretien d’espaces verts ou ruraux, qui sont autant de tremplins vers les métiers de la filière verte.

L’engagement de la Fondation

Pour que cette entrée ou ce retour dans le monde du travail se fasse de manière pérenne, l’accompagnement social et la formation ont un rôle majeur à jouer : c’est ce que propose Plaine de Vie, qui anime depuis 1998 des chantiers d’insertion via l’agriculture périurbaine et l’entretien d’espaces verts ou ruraux sur le territoire de la communauté d’agglomération Roissy Pays de France dans le Val-d’Oise. Inscrite dans un ensemble d’actions menées par l’association en faveur de l’emploi, de la création de lien social, du développement de la solidarité et de l’éducation à l’environnement, cette initiation aux métiers de la nature s’adresse à des personnes sans emploi et souvent en grande difficulté d’apprentissage. Jeunes décrocheurs, personnes en situation de handicap, mères célibataires ou encore réfugiés politiques acquièrent sur le terrain des compétences de base, tant techniques que sociales, valorisables dans un parcours professionnel. Outre la découverte d’un métier, ils bénéficient d’un accompagnement axé sur la résolution des problèmes – administratifs, de santé, de logement, de mobilité professionnelle… – et la préparation de l’« après » grâce à la recherche active de stage ou d’emploi pérenne. Une partie des formations théoriques ou pratiques proposées à ces salariés en insertion est délivrée par des organismes spécialisés. Mais l’offre extérieure existante n’étant pas toujours adaptée aux besoins des chantiers et aux spécificités de son public, Plaine de Vie a été amené à développer aussi des formations internes, techniques ou de base, sous forme de modules courts, hebdomadaires qui suivent la progression des intéressés.

Résultats et impact

L’association a fait appel à la Fondation Transdev afin de financer en 2019 le reliquat des coûts des formations professionnalisantes en externe – coûts pédagogiques, frais de transport, repas et salaires – non pris en charge par les organismes collecteurs nationaux (OPCO, ex OPCA).

La dotation a également permis à l’association d’acquérir du matériel informatique et pédagogique utilisé pour les formations internes, et de couvrir une partie des salaires de l’équipe chargée de les encadrer. Dans un contexte de réforme de la formation professionnelle continue, entraînant des difficultés et des incertitudes concernant la réalisation des sessions organisées en externe, grâce au soutien de la Fondation, l’équipe de Plaine de Vie a pu ainsi renforcer sa capacité de mobilisation autour d’actions de formation sur mesure adaptées aux besoins des salariés en insertion et à l’équipe d’encadrement, mises en œuvre dans le temps de travail. Le taux de sorties dynamiques en très nette progression – 67% en 2019 contre 48% en 2018 et 47% en 2017 – atteste d’un accompagnement global en interne de plus en plus efficace.

       

Pourquoi la mobilité sociale ?

Cécile Ménager, directrice de l’association Plaine de Vie

« Les formations théoriques et pratiques assurées par l’équipe d’encadrement de nos chantiers sont un aspect essentiel de la démarche de professionnalisation de nos salariés. Ces formations courtes hebdomadaires permettent de suivre leur progression en s’adaptant à l’évolution des travaux à mener au fil des saisons. Avec l’aide de la Fondation Transdev nous avons pu réaliser nos objectifs malgré un contexte national très peu porteur en 2019. »

Pierre-Edouard Dubois, directeur général Transdev TVO Argenteuil Saint-Gratien

« Les entreprises d’insertion ont de plus en plus de difficultés à financer le temps passé à des activités considérées comme « non productives », telles que la formation de leurs salariés. Pour éviter de réduire leurs effectifs d’encadrement, elles ont un besoin vital de trouver des ressources complémentaires. En tant qu’entreprise de transport local, en répondant à cette attente, nous jouons pleinement notre rôle d’acteur du territoire. »

Claudia Guedes, 35 ans, salariée en insertion

« Cela faisait trois ans que je cherchais un emploi lorsque j’ai eu la chance de rencontrer Plaine de Vie. Mère au foyer, avec cinq enfants à charge, je n’avais aucune expérience professionnelle. Mais le travail de la terre m’intéressait – ma propre mère était maraîchère. Grâce à l’association, j’ai pu sortir de l’isolement, et il est sécurisant de savoir qu’elle m’accompagnera jusqu’à ce que je trouve un emploi durable ! »

Pour aller plus loin…

Plaine de Vie

42 rue du Chemin vert
95460 Ezanville
Courriel : contact@plainedevie.org

Site internet