Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Reporters citoyens numériques

Emploi

Terminé

Pour la troisième année consécutive, à Montpellier (34) les jeunes reporters de Kaina TV se sont fait les porte-voix des quartiers.

Basée au pied des tours de la Mosson, l’association Kaina est devenue un acteur incontournable de ce quartier populaire de Montpellier. A travers sa web TV, sa principale activité depuis 2007, l’association se fait le porte-voix des habitants, principalement des jeunes à qui elle confie caméras et micros. Au-delà du quartier de la Mosson, Kaina TV développe sur l’ensemble du territoire de l’agglomération de Montpellier des actions éducatives, sociales et culturelles ayant comme support l’outil audiovisuel.

Quelques chiffres…

60% des familles du quartier de la Mosson vivent sous le seuil de pauvreté

6 jeunes accompagnés chaque année

18K visiteurs chaque mois sur Kaina TV

Le projet

Pourquoi ?

Le projet Reporters citoyens numériques vise à redynamiser le parcours personnel et professionnel de jeunes sans emploi volontaires en service civique.

Comment ?

Les stagiaires prennent confiance en eux et en leur avenir en se formant à la pratique du web journalisme citoyen.

Quel dispositif ?

L’initiative Reporters Citoyens Numériques s’inscrit dans cette démarche d’éducation populaire : chaque année scolaire, l’association accueille pendant 9 mois un groupe mixte de 6 jeunes de 18 à 25 ans en service civique. Issus pour la moitié d’entre eux des quartiers prioritaires de Montpellier, ces reporters en herbe ont en commun d’’être sans emploi, hors de tout cursus d’études ou de formation, et motivés par la découverte du journalisme d’expression citoyenne. Après une période de formation (outils audiovisuels, presse écrite, communication, méthodologie de gestion de projet…) encadrée par des professionnels , les jeunes s’investissent dans la réalisation d’émissions, de reportages et d’articles mis en ligne sur le site de Kaina TV. Point d’orgue de l’année : le tournage d’un grand documentaire sur un sujet de société, un projet collectif réalisé généralement dans le cadre d’un voyage dans un pays étranger. Tout en apprenant eux-mêmes à faire des prises de vue, du montage son et image, des interviews, les jeunes reporters animent des ateliers d’initiation aux outils audiovisuels auprès d’élèves d’établissements scolaires de l’agglomération. A travers leurs productions diffusées sur Kaina TV, c’est aussi l’image des quartiers qu’ils contribuent à positiver.

Résultats et impact

La Fondation Transdev a soutenu le projet lors de la session 2017/2018, qui a vu Kaina accompagner sa troisième promotion de Reporters Citoyens Numériques.
La dotation a été affectée au financement de la formation et à la mise en place des projets individuels et collectifs portés par les jeunes. Le dispositif a permis à ces derniers d’acquérir des compétences audiovisuelles, valorisables dans un éventuel projet professionnel relevant de ce domaine, mais aussi des savoirs, savoir-faire et savoir-être applicables dans tout type de métier.
À travers la réalisation du grand documentaire, tourné dans une ville du Maroc dont un tiers des habitants du quartier de la Mosson sont originaires, les jeunes reporters ont également développé de belles capacités de travail collectif. Comme dans les promotions précédentes, à l’issue du parcours, la plupart d’entre eux se sont insérés directement dans une formation qualifiante ou un emploi.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Claire Postic, Chargée de projet, Kaina TV

« Nous n’avons pas pour seul objectif de former nos stagiaires à la prise en main d’une caméra ou micro. Ils sont aussi là pour apprendre sur eux-mêmes et pour s’ouvrir aux autres. L’un des buts est qu’à l’issue des 9 mois, ils embrayent sur des pistes concrètes de formation qualifiante ou d’emploi. Pour cela, nous nous efforçons de les accompagner en mobilisant nos réseaux de partenaires. »

Sacha Foy, 21 ans, Bénéficiaire du dispositif

« Je souhaite intégrer une école professionnelle pour devenir chef opérateur, en documentaire. A Kaina, j’ai eu la chance de toucher concrètement à ce métier, ce qui m’a conforté dans mon projet. J’ai surtout apprécié de travail en groupe sur des projets que je n’aurais jamais pu mener seul. »

Patrick Teulier, Chargé de prévention, TaM Montpellier

« L’impact positif de l’action d’associations comme Kaina, nous le voyons tous les jours sur le terrain. Ça me donne confiance dans le travail de prévention que nous menons dans les quartiers. Quel chemin ces jeunes réussissent à faire, malgré toutes les embûches, dès lors qu’on leur fait confiance ! »

Pour aller plus loin…

Kaina TV

524 avenue de Louisville- Résidence Cap Dou Mail 1
34080 Montpellier
infos@kaina.tv