Retour aux projets

L’Échappée

Culture

En cours

Dans le vocabulaire musical, le terme désigne une note de passage qui sort de l’harmonique.

En Bourgogne-Franche-Comté, l’Échappée est le nom de baptême donné par l’association l’Enharmonique et l’Ensemble Masques, acteurs reconnus dans le monde de la musique ancienne, à un outil de diffusion culturelle original et innovant : un semi-remorque transformé en scène musicale itinérante.

Quelques chiffres…

35 concerts donnés par 6 ensembles musicaux, lors des 25 jours de tournée de l’Échappée bourguignonne à l’automne

2,6K km parcourus dans 7 départements

Le projet

Pourquoi ?

Réputé pour la qualité de son interprétation des œuvres musicales des 17ème et 18ème siècles, l’Ensemble Masques, avec l’association l’Enharmonique qui gère ses activités, s’est donné pour objectif de promouvoir et de diffuser la musique baroque auprès d’un large public. Depuis 2017, cette action de sensibilisation artistique et culturelle se déploie principalement en région Bourgogne-Franche-Comté, où est né l’ensemble instrumental. Sur ce territoire, les facteurs géographiques et économiques se cumulent pour créer de fortes disparités d’accès à la culture musicale classique, entre les habitants des centres urbains comme Dijon ou Besançon, et ceux des zones rurales isolées. En l’absence d’une offre musicale soutenue, des barrières culturelles touchent également des populations « empêchées » tels que les résidents des maisons de retraite, les personnes hospitalisées, à mobilité réduite, en situation de précarité ou vivant dans des quartiers prioritaires. D’où le projet de se doter d’un outil de mobilité permettant d’aller à la rencontre de ces publics qui n’auraient pas l’idée, l’opportunité ou les moyens de se déplacer jusqu’à une salle de concert.

Comment ?

La solution a pris la forme d’un camion semi-remorque acquis et transformé en salle de spectacles itinérante avec l’aide de la Fondation Transdev. L’Échappée offre une grande souplesse d’utilisation, puisque la remorque aménagée peut être configurée aussi bien en scène intérieure, avec une quarantaine de places assises pour les spectateurs, qu’en scène ouverte permettant au public d’assister au concert en extérieur. L’espace se prête aussi bien à l’accueil d’ensembles musicaux qu’à la représentation de pièces de théâtre. Le caractère novateur du projet tient aussi aux dispositifs techniques, sonores et visuels mis en œuvre pour proposer des spectacles de grande qualité en« réalité augmentée ». Grâce au système acoustique, il est ainsi possible d’écouter un concert tel qu’il sonnerait, par exemple, à l’Abbaye de Cluny ou dans la basilique Saint-Marc de Venise. Les décors de scène réalisés par les élèves de  l’École d’Art Mural de Versailles ajoutent leur touche à la magie de ce camion-concert qui tourne depuis 2022 sur les routes de Bourgogne et d’ailleurs.

L’engagement de la fondation

La Fondation Transdev a soutenu à hauteur de 12 000 € ce projet d’exception porté par une équipe de passionnés. Inauguré après deux ans de bouleversements dus à la crise sanitaire, dans une période de reprise des manifestations culturelles, l’Échappée répond à une volonté de démocratisation de l’accès à la culture et de solidarité territoriale en allant au plus proche des populations rurales ou précarisées. C’est aussi un lieu de rencontre original : en s’installant à proximité d’une maison de retraite, dans une cour d’hôpital, sur la place d’un village ou près d’une école, la scène itinérante favorise aussi le rapprochement des publics grâce à ce vecteur qu’est la musique, capable de transcender les clivages sociaux.

Résultats et impact

Dès la première année, plusieurs itinérances ont été organisées, avec notamment une tournée en juin 2022 dans sept communes de l’Ain et, en septembre-octobre, l’Échappée bourguignonne, un festival itinérant dans les territoires ruraux de la Bourgogne-Franche-Comté auquel ont participé six ensembles musicaux de la région.

Au-delà de l’Ensemble Masques, d’autres musiciens montrent en effet un vif intérêt pour un outil qui leur permet de partager leur art avec des publics qu’ils ne parvenaient guère à toucher. La scène nomade est une solution d’accompagnement culturel pour les communes et les structures éducatives ou sociales ne disposant pas d’équipement de mobilité. C’est aussi une opportunité offerte à des salles, scènes nationales ou festivals d’élargir leur aire d’impact en menant des actions culturelles hors les murs. Le succès faisant boule de neige, le camion-concert est de plus en plus sollicité pour des événements dans d’autres régions – comme la 29ème édition de la Folle Journée, festival de musique classique programmé début février 2023 à Nantes et dans 21 communes des Pays de la Loire.

L’Échappée est en outre lauréat de plusieurs prix prestigieux, dont celui du projet de l’année dans la catégorie « Engagement du public », décerné à Dublin (Irlande) en novembre 2022 par le Réseau européen de musique ancienne (Rema Awards).

Pourquoi la mobilité sociale ?

Olivier Fortin, fondateur et Directeur artistique de l’Ensemble Masques

« Le projet de salle itinérante est né de la conviction personnelle que la diffusion de la musique classique, a fortiori de la musique ancienne, était trop souvent destinée à un public de connaisseurs. Si certaines populations ne venaient pas naturellement aux concerts, c’était à nous de prendre l’initiative d’aller vers elles. La solution retenue offre des multiples possibilités et perspectives qui vont bien au-delà des projets musicaux qu’elle véhicule. Ouverte à tous, l’Échappée est un lieu d’échanges, de découvertes, de rencontres entre les musiciens et le public, et le support possible de multiples actions pédagogiques en direction des jeunes. L’installation de la scène le temps d’un concert ou d’un weekend constitue un véritable événement pour la collectivité qui l’accueille. »

Loïc Rossignol, Directeur marketing, Direction régionale Transdev Bourgogne-Franche-Comté, parrain de la Fondation Transdev

« L’Échappée est un fabuleux outil pour casser l’image élitiste associée à la musique classique, en prenant l’initiative d’aller visiter des localités où cette forme musicale n’est sans doute pas la plus écoutée. Ce projet de camion-concert, qui constitue aussi une prouesse sur le plan technologique, ne pouvait que trouver un écho dans une fondation liée à une entreprise dont la vocation première est de faire le lien entre les gens, entre les villes, entre les territoires. Transporter la culture est également une façon de construire le vivre ensemble. »

 

Pour aller plus loin…

L’Enharmonique

5 place du marché

71250 Cluny

 production@ensemblemasques.org

Sites Internet