Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

Le vélo malin

Médiation sociale

Terminé

L’association Insercycles œuvre pour l’aide à la mobilité sur le territoire du Bassin d’Arcachon et du Val de l’Eyre en Gironde. Basée à côté de la gare du Teich, elle développe son action dans deux champs complémentaires : la location ou la vente de vélos, dans une perspective de développement d'une mobilité durable et inclusive ; et la réinsertion dans la vie professionnelle de personnes sans emploi formées à la réparation et la réhabilitation des deux-roues.

Insercycles assure la gestion et l’entretien d’un parc de deux-roues pour la location proposé en location à un public aidé démarrant une activité professionnelle ou une formation. L’association intervient ici en tant qu’opérateur pour apporter une solution ponctuelle (6 à 12 mois maximum) dans le cadre d’un accompagnent mobilité plus globale réalisée par la plateforme mobilité du territoire (Wimoov) ou des partenaires de l’insertion et de l’emploi.

Quelques chiffres

12 salariés en contrat d’insertion

3.5K demandeurs d’emplois n’ont pas le permis ou de moyen de locomotion sur le territoire couvert par Insercycles

Le projet

Pourquoi ?

Le développement des mobilités douces fait partie des leviers de la transition écologique. À ce titre, le dispositif d’aide à la mobilité mis en œuvre par Insercycles favorise le changement des mentalités pour faire du vélo un moyen de locomotion du quotidien. L’association participe également à l’économie circulaire en récupérant d’anciennes bicyclettes qu’elle remet en état pour la location ou la revente à bas prix sous sa propre marque, Vélomalin . Dans le cadre d’un chantier d’insertion adossé à ces activités, la réparation et le recyclage des vélos deviennent des supports de formation et de remobilisation pour des salariés accompagnés dans un parcours d’accès à l’emploi.

Comment ?

Insercycles assure la gestion et l’entretien d’un parc de deux-roues pour la location proposé en location à un public aidé démarrant une activité professionnelle ou une formation. L’association intervient ici en tant qu’opérateur pour apporter une solution ponctuelle (6 à 12 mois maximum) dans le cadre d’un accompagnent mobilité plus global réalisé par la plateforme mobilité du territoire (Wimoov) ou des partenaires de l’insertion et de l’emploi. Une offre de location plus classique, ainsi que des services de réparation mécanique, de maintenance et de vente de vélos reconditionnés, sont également proposés aux particuliers, collectivités, offices de tourisme et entreprises du territoire. L’ensemble de ces activités tournent grâce aux salariés de l’Atelier Chantier d’Insertion (ACI), des adultes en situation précaire, du fait d’un niveau scolaire inadapté, d’un manque d’expérience de travail ou de qualification et/ou de difficultés en matière de recherche d’emploi que l’association forme et accompagne pour les « remettre en selle ».

L’engagement de la Fondation

L’association s’est adressée à la fondation Transdev afin qu’elle aide à enrichir son parc de véhicules en acquérant des vélos à assistance électrique (VAI), destinés à remplacer les scooters thermiques proposés à la location en complément de la flotte de bicyclettes. Il s’agissait pour Insercycles de mieux répondre aux besoins du public, en proposant une solution aux personnes qui ne souhaitent ou ne peuvent pas piloter un scooter, mais qui doivent parcourir au quotidien des kilométrages trop importants pour un vélo classique. La subvention de 14 000 € lui a ainsi permis d’ajouter un maillon manquant à son offre de mobilité, en investissant dans l’achat de 18 VAE proposés à la location à un tarif accessible.

Résultats et impacts

Dans une situation réelle de travail et en s’appuyant sur différents métiers (accueil de la clientèle, collecte de vélos usagés, recyclage, réparation et entretien des deux-roues…)

L’association offre l’opportunité aux salariés en insertion de se stabiliser socialement et de développer des aptitudes essentielles pour l’accès à l’emploi. Tout en réduisant l’impact environnemental des activités de l’association, et en offrant une nouvelle solution durable aux utilisateurs de ses services, l’acquisition d’une flotte de VAI permet à ces salariés de se former à la maintenance de véhicules équipés de cette motorisation d’avenir. Insercycles a été ensuite plus loin dans cette démarche en

se dotant de quelques scooters électriques. Forte de sa réussite, l’association prévoit d’ouvrir d’ici à l’été 2023 un deuxième atelier – synonymes de création d’emplois en insertion supplémentaires – dans la partie nord du Bassin d’Arcachon.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Christian Mejaouri, directeur d’Insercycles

« Chaque année, à l’issue de leur contrat, jusqu’à 70 % de nos salariés enchaînent directement sur un emploi ou une formation qualifiante, pas forcément dans des métiers liés au vélo, même si c’est un secteur en plein développement. Que leur parcours débouche rapidement sur un emploi ou non, tous se retrouvent dans une dynamique positive, grâce à la levée des freins à l’insertion que touchent pour beaucoup à la question de la mobilité. »

Maxime Larondelle, directeur de Transdev Arcachon, parrain de la fondation Transdev

« Transdev Arcachon gère les transports urbains sur ce vaste territoire qui bénéficie d’un réseau très développé de pistes cyclables, chaque année plus étendu. La synergie entre le bus et le vélo, très utilisé notamment par les jeunes, est ici une réalité quotidienne. Il était tout naturel que ce partenariat de fait se prolonge dans le champ de la mobilité sociale, entre une fondation et une association qui partagent les mêmes valeurs. »

Pour aller plus loin…

Insercycles

rue de l’Industrie
33470 Le Teich
asso.insercycles@yahoo.fr

Site internet