Appel à projets 2022/2023 de la fondation - Date limite de dépôt des projets : 31/10/2022.

Retour aux projets

La voix des quartiers

Éducation

Terminé

Basée à Mantes-la-Jolie dans les Yvelines, LFM, radio associative ancrée dans la vie locale, porte un regard neuf et stimulant sur la banlieue.

En plus de sa programmation musicale, la radio s’est donnée pour objectif de renforcer la cohésion sociale à travers des programmes interactifs qui visent à rapprocher les populations, lutter contre toute forme de discrimination et favoriser l’insertion des publics en difficulté.

Quelques chiffres…

500 jeunes participants aux ateliers radio chaque année

300K habitants dans la zone de diffusion

Le projet

Pourquoi ?

Rompre avec le discours souvent stigmatisant sur les cités périurbaines et les populations qui y vivent : c’est l’ambition de LFM radio, qui valorise la banlieue en se faisant le porte-voix d’un public jeune et féminin.

Comment ?

Radio locale et citoyenne, LFM diffuse depuis 2009 ses programmes sur la fréquence 95.5, dans un rayon de 60 à 70 kilomètres autour du bassin Mantois et de la Seine Aval, à l’ouest de Paris.

Quel dispositif ?

La radio s’attache à relayer les initiatives des acteurs du territoire. L’identité de « la plus féminine des radios » repose notamment sur des émissions qui donnent la parole aux femmes et valorisent leur rôle dans la vie de la Cité. LFM organise également des ateliers de formation au média radiophonique, ouverts à tous les jeunes de 9 à 17 ans, en liaison avec les établissements scolaires et autres structures éducatives locales. Enfin, le projet « Code Emploi », plus récent, propose du coaching de recherche d’emploi aux jeunes de 18 à 30 ans en insertion professionnelle.

Résultats et impact

L’objectif de la radio est de s’agrandir et d’essaimer partout sur le territoire.

Afin de renforcer son ancrage territorial, LFM Radio a ouvert en 2011-2012 des antennes locales à Epône, Houdan et Chanteloup-les-Vignes. La Fondation Transdev a contribué à financer en 2014 la création d’une quatrième rédaction délocalisée à Carrières-sous-Poissy, élargissant encore le rayonnement de la radio associative.

Pourquoi la mobilité sociale ?

Hakima Aya, Directrice d’antenne LFM

« LFM a une sensibilité féminine, et surtout une tonalité « quartiers » du fait de son implantation : la radio est née dans la cité du Val Fourré à Mantes-le-Jolie, l’une des plus grandes zones urbaines sensibles d’Europe. Un tiers des émissions sont dédiées aux femmes. Tous les autres contenus sont mixtes, à commencer par les ateliers radios qui accueillent des jeunes filles et des garçons souvent en décrochage scolaire. C’est l’un de nos projets phares, sans doute le plus emblématique. »

Karen Le Beguec, Responsable ressources humaines Pôle Île-de-France Ouest

« Au-delà du mécénat apporté par la Fondation, Transdev a noué un partenariat avec LFM via sa filiale locale CSO. Dans le cadre du projet Code Emploi, des responsables de l’entreprise participent à des simulations d’entretiens d’embauche, afin d’aider les jeunes en recherche d’emploi à s’approprier les « codes » du marché du travail. D’autres programmes en collaboration font passer des messages de prévention contre les incivilités dans les transports. »

Pour aller plus loin…

Association LFM Radio

1 rue Frédéric Chopin,

78200 Mantes-la-Jolie

direction@lfm-radio.com